Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

Fin du chevronnage

septembre 5th, 2008 | Posted by Matthieu in Journal de la construction

Samedi matin, j’ai fini de visser le débord de toiture ouest, et l’après-midi, Bernard est venu m’aider, et on l’a mis en place, puis en 2h, on a posé tous les chevrons. La technique est simple et rapide  : les chevrons sont coupés juste d’un côté, vers le bas. On fait une marque à 50cm, qui doit s’aligner sur le mur. On pose le chevron en le faisant dépasser en haut, on le clou en bas. On fait ça d’un côté du toit pour tous les chevrons, puis on passe à l’autre. Et là, on croise les chevrons en haut, en les appuyant l’un contre l’autre. Ensuite, on les cloue ensemble, et y’a plus qu’à découper ce qui dépasse. Ca fait un assemblage très solide, qui empêche les chevrons et de glisser vers le bas, et de basculer sur le côté.
fin chevronnage
fin chevronnage
fin chevronnage
Manu n’en n’a pas foutu une aujourd’hui, mais il s’arrange quand même pour être sur la photo…
fin chevronnage

Dimanche, Michaël est passé, et catastrophe, je n’avais pas compris ses explications pour les morceaux de chevrons qui portent le débord de toiture des 2 côtés. Ce que j’ai fait n’est pas du tout solide ! ! Décidément, dès que je n’ai pas un plan précis, c’est vachement moins évident… Et dire qu’on a passé une journée à faire ces assemblages… Enfin bon, après discussion, je devrais m’en tirer avec des cornières métallique, pour solidifier le tout.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

4 Responses

  • Matthieu Brunet says:

    Papa : ouah l’autre, hé !

    Waner : c’est un peu difficile à expliquer comme ça, sans un bon dessin. Mais en gros, le morceaux de chevrons horizontaux, qui croisent ceux en pente, et qui portent donc la sablière (le chevron qui est en l’air), il sont entaillés à mi-bois, un coup en haut, un coup en bas. Du coup, le fil du bois est interrompu, et ce n’est pas solide du tout. Faut toujours faire les entaille du même côté de la pièce de bois, pour qu’il y est au moins une partie ininterrompue.

  • Quentin says:

    bien le bonjour Matthieu,

    je suis étudient en écologie social a Bruxelles et je m’intéresse fort à l’auto-éco-construction. je suis actuellement occuper a monté un dossier avec plusieurs exemple de maison auto-construite avec différents matériaux et différentes techniques. Ton blog m’est d’une grand aide je le trouve très bien fait. tu parle ici de plan, effectivement ca pourrais compléter cette explication serrais tu le rajouter ? ou faire un petit dessin ? merci d’avance
    Quentin

  • Matthieu Brunet says:

    @Quentin : Le plan en question était un gribouillage sur un coin de papier que je n’ai pas gardé. C’est assez difficile à dessiner… Mais je ne pense pas que ce soit très important. C’est une partie très spécifique de ma maison, qui ne doit pas forcément être prise en exemple. Si c’était à refaire, je chercherai une autre solution…

  • Matthieu Brunet says:

    @Quentin : Le plan en question était un gribouillage sur un coin de papier que je n’ai pas gardé. C’est assez difficile à dessiner… Mais je ne pense pas que ce soit très important. C’est une partie très spécifique de ma maison, qui ne doit pas forcément être prise en exemple. Si c’était à refaire, je chercherai une autre solution…



Leave a Reply to Quentin Cancel reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *