Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

Comparatif isolants

avril 28th, 2009 | Posted by Matthieu in Non classé - (2 Comments)

Après avoir donc utilisé la fibralith pour le bas des murs, j’ai commencé à en mettre un peu à d’autres endroits, comme sur les ossatures doublées ou triplées, que les bottes ne peuvent donc pas recouvrir. Et c’est rudement pratique. Ca se découpe et se fixe très rapidement, ça donne envie d’en mettre partout où on ne peux pas mettre de botte. Mais ça coûte quand même super cher.
J’ai donc fait rapidement une petit comparatifs des isolants en plaque, pour voir si la fibralith était vraiment la plus intéressante  :

J’ai été assez supris de m’apercevoir que le liège était moins cher que la fibralith. Du coup, j’ai cherché un peu des prix de fibres de bois, et c’est encore moins cher (et encore plus isolant ! ! !).
Mais bon, autant il parait clair que la fibralith fait un bon support d’enduit, autant pour les autres, c’est moins évident. J’ai déjà lu qu’on pouvait utiliser le liège en isolant extérieur, mais je suppose qu’il faut un petit grillage, au minimum. Homatherm a l’air de dire qu’on peut mettre du pavatherm à l’extérieur, mais qu’il faut une couche de diffutherm en support d’enduit. Par contre, holzflex semble réservé à l’intérieur.

Un mix de holzflex et de pavatherm semblerait pas mal au niveau coût. Ce sont des matériaux perspirants, donc a priori, pas besoin de pare-vapeur. Faut que je vérifie si c’est possible.

Faut aussi que je calcule combien il m’en faudrait en tout. Mais à vue de nez, c’est au moins 100m2… Donc quasi 4000 €. Mais que de temps gagné par rapport à faire des bricolages en paille, dont la valeur de R ne serait pas garantie…

Un petit message pour revenir sur mon système d’isolation des fondations. J’ai reçu la fibralith, et j’ai commencé à la poser à l’extérieur de ma lisse basse, pour rattraper l’épaisseur de la botte de paille (qui fait 45cm, alors que la lisse basse ne fait que 15). Et Franck, qui est passé avec Hélène tout à l’heure, me mettait le doute en me disant qu’il pensait que la fibralith n’était pas du tout isolante.
Du coup, j’ai repris mes bouquins, et j’ai fait des petits calculs d’autant que je me demande si je vais pas utiliser la fibralith à plein d’autres endroits.
Ce qui est bizarre, c’est que dans le bouquin de terre vivante L’isolation écologiqueisolations fondations petit retour arriere, à la rubrique fibbraglo, ils disent que ça a un delta de 0,09 à 0,1 (ce qui est confirmé par le site du fabricant), tout en précisant que leur capacité d’isolation est « assez médiocre ». Or, je ne vois pas en quoi un 0,1 est assez médiocre, sachant que le boit ne fait que 0,15, et même la paille, dans le sens des fibres, ne ferait que 0,07 (je rappelle que plus le delta est petit, plus c’est isolant).
Et si je fais la somme de 15cm de fibralith+15cm de bois+15cm de liège (voir croquis), j’obtiens un R de 5,7 ce qui est pas mal. C’est un peu moins que kes 6,5 des bottes de pailles, mais on est loin du pont thermique.
isolations fondations petit retour arriere

La météo nous avait promis des orages ou de la pluie tous les jours, et finalement, on a pas eu une goutte de la semaine, et grand beau ce week-end. Dimanche soir, quand on était en train de ranger après un week-end très productif, l’orage s’est fait annoncer par un superbe arc-en-ciel. Le temps de sauter dans les voitures, et c’était la douche  !
murs botte paille avancent vite

Donc cette semaine, grâce à l’aide de Jean-Paul, Maryse et Julien, on a fait plein de murs en paille. Voici quelques photos.
Ca continue cette semaine, et surtout le week-end prochain, pour tout finir avant l’arrivée des fenêtres. Vous êtes bien sûr les bienvenus  !
murs botte paille avancent vite
murs botte paille avancent vite
murs botte paille avancent vite
murs botte paille avancent vite
murs botte paille avancent vite
murs botte paille avancent vite

Bon, je n’arrive pas à trouver du temps pour poster des billets en ce moment. Juste ce petit mot pour vous dire que les fenêtres vont nous être livrées à la fin du mois, et qu’il faut donc que les bottes de pailles soient posées dans les murs d’ici là.

Si vous êtes intéressés par cette partie la plus symbolique de la construction d’une maison en botte de paille, n’hésiter pas à nous contacter, toute aide est la bienvenue. On va essayer d’y bosser tous les week-ends (11-12, 18-19 et 25-26 avril 2009), et aussi un peu en semaine selon les disponibilités de chacun. Une journée est déjà prévue mercredi 8 avril 2009 (après demain, quoi).

  • Pour nous envoyer un mail
  • Pour nous téléphoner  : 06 07 44 17 95