Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

André de Bouter, l’auteur de l’indispensable « Guide pratique de la construction en botte de paillelivre concevoir batiments bottes paille enfin paru » est enfin arrivé au bout de son titanesque travail de traduction du livre américain dont je vous avais déjà parlé. Design of Straw Balls buildind, de Bruce King. Titanesque parce qu’il s’agit d’un bouquin technique, compilant les résultats de toutes les études scientifiques qui ont été faites à travers le monde sur la construction en botte de paille. Et traduire des études scientifiques, des diagrammes et des schémas, c’est pas le même boulot que de traduire les sous-titres du dernier épisode de Lost.

En plus, André de Bouter a ajouté les résultats de différentes études effectuées en France, et qui n’apparaissaient pas dans le bouquin original.

Et voici le résultat  :

/

Je ne l’ai pas acheté, car j’ai déjà la version anglaise, et je suis presque à la fin de mon chantier. Mais ça me démange quand même, car la lecture en anglais de ce genre d’ouvrage est un peu fastidieuse, et les ajouts de Bouter doivent être passionnants.

Comme je le disais à propos de la version anglaise, c’est surtout orienté « bottes porteuses », il ne parle pas du tout de l’ossature bois. Mais les informations sur la résistante des bottes, des enduits, les problèmes d’humidité, etc. sont valables partout, et salvatrices dans un contexte où on entends tout et n’importe quoi sur la construction en paille en ce moment. Chacun a son avis sur ce qu’il faut faire et ne pas faire, mais personne n’a fait ou lu les études scientifiques sur le sujet. Voici donc un moyen de se forger une opinion en se basant sur des données sûres.

Les infos complètes sur www.lamaisonenpaille.com

Edit  : le bouquin est en vente sur le site des compaillons. Je vous conseille largement de l’acheter par ce biais là, ça aide à financer le réseau, sans lequel nous ne sommes rien.

fiche lecture construire habitation paille selon technique greb
Construire son habitation en paille selon la technique du GREB
Vincent Brossamain et Jean-Baptiste Thévard
Éditions V.Brossamain
16 euros sur Amazonfiche lecture construire habitation paille selon technique greb

La technique du GREB est assez particulière en ceci que le crépis est coulé dans un coffrage au lieu d’être projeté. Il y a en fait une double ossature, entre lesquelles on insère les bottes. Ensuite, on coffre des deux côtés, et on rempli. C’est rapide et efficace. Ca demande peut-être légèrement plus de bois qu’avec les techniques habituelles, mais c’est compensé par le fait qu’il s’agit de bois peu coûteux.
Ils estiment que le coût au mètre carré de mur est de l’ordre de 20-30 euros.
Je n’ai pas utilisé cette technique pour 2 raisons :

  • ça fait des murs lisses et droits, et non ondulés comme avec les techniques classiques
  • il faut mettre un peu de ciment dans l’enduit

Mais à part ça, c’est vraiment une technique intéressante, surtout de fait de l’existence de ce bouquin, qui explique tout en détail. C’est un véritable pas à pas qui est donné, qui doit permettre de concevoir et construire sa maison assez facilement.
En effet, avec les autres techniques de construction en ossature bois, il n’y a pas de livre qui rentre aussi loin dans les détails. Il y a des indications précises sur tel ou tel point, mais il y a surtout plein de possibilités différentes, entre lesquelles il faut choisir. Là, tout est défini, depuis la taille du clou jusqu’au dosage du mortier.
Donc si les murs droits ne vous dérangent pas, je vous conseille cette technique, elle vous fera gagner beaucoup de temps lors de la conception.
On doit même pouvoir éviter de mettre du ciment dans l’enduit, d’après les auteurs de l’ouvrage, mais personne ne l’a encore testé.

Le site internet des auteurs  : Approche-paille

fiche lecture manuel construction ecologiquefiche lecture manuel construction ecologique
Manuel de Construction écologique
Clarke Snell et Tim Callahan
Editions La Plage
32,78€ chez Amazonfiche lecture manuel construction ecologique

Il s’agit de deux auto-constructeurs américains qui pour faire le livre, ont décidé de construire une petite maison, en utilisant une technique différente pour chaque mur. Du coup, chaque étape est abordée, avec plein de photos, et c’est vraiment du concret, pas de la théorie.
Mais en même temps, ils ne s’arrêtent pas à leur petite maison  ; ils examinent chaque technique bien à fond, en les comparant, en donnant plein d’informations sur son histoire, sur ses qualités et ses défauts.
Même si finalement, je n’ai pas retenu leur technique pour ma maison, c’est un livre auquel je me réfère sans cesse, car à la différence des autres bouquins, il est très très concret. Du coup, la plupart des problèmes que rencontre un auto-constructeur sont abordés, et ils ne se contentent pas de dire « il faut faire comme ça / il ne faut pas faire comme ça », ils expliquent pourquoi, en donnant les variantes possibles.
Non, vraiment, un excellent bouquin.

fiche lecture isolation ecologique
L’isolation écologique
Jean-Pierre Oliva
Editions Terre Vivante
27€ chez Amazonfiche lecture isolation ecologique

Impossible de se lancer dans l’auto-éco-construction sans avoir ce bouquin (ainsi que tout ceux de la série). Je n’arrête pas de m’y référer.
Il y a tout dedans. D’abord une première partie avec quelques notions techniques sur l’isolation, les flux de chaleurs, les unités (delta, R, etc). C’est technique mais très clair et compréhensible.
Ensuite une partie qui passe en revue les principaux matériaux existants. Des fois, on aimerait avoir plus de détails, de comparatifs, d’avis, mais bon, c’est déjà super. Ca permet de se retrouver dans la jungle des matériaux écolos proposés par les vendeurs.
Et puis enfin une partie « techniques de mises en oeuvres », qui préconise des solutions pour les différents besoins (planchers, murs, toits…).

Et tout du long du livre, pleins de croquis, de photos, de règles de calculs…

Ce n’est pas forcément le bouquin qu’il faut avoir au tout début, quand on est en train de rêver à sa maison. Mais dès qu’on commence à se rapprocher des plans, qu’il faut faire des choix techniques, ce bouquin (et son pendant sur l’isolation phonique) deviennent totalement indispensables.

Alors vous me direz, quand on construit en paille, on a une bonne partie des problèmes d’isolation qui est réglée. Ce qui est vrai. Et même pour le toit, je me prépare à isoler en botte de paille. Mais il reste toujours pleins de petits trucs, à gauche à droite, pour lesquels il est bon de connaître les différentes possibilités  : cloisons, dalle, zones des murs où les bottes ne rentrent pas…

Pour l’achetez, soit vous cliquez sur le lien ci-dessus, et amazon me verse une petite commission, avec laquelle je vais pouvoir rajouter une aile à mon château, soit vous l’achetez directement chez Terre Vivante, qui ont une boutique de vente en ligne pas très bien faite, mais avec plein d’autres bouquins tout aussi intéressants. Sinon, on le trouve aussi dans toutes les bonnes crémeries.

fiche lecture the design of straw bale building
The Design of Straw Bale Building
The state of the Art
Par Bruce King

J’ai entendu parler de ce livre sur le site lamaisonenpaille.com, qui est en train de le traduire, parce que c’est LA référence technique en matière de construction en paille. Ne pouvant attendre cette traduction, prévue octobre 2008, j’ai donc commandé la version originale, en anglais, chez Amazon.fr, pour 24 eurosfiche lecture the design of straw bale building
Mais j’ai été un petit peu déçu, car en fait, ce livre se concentre uniquement sur les murs porteurs (et sur les études techniques de résistance), et ne parle pas du tout des maisons à ossature, si ce n’est pour dire que dans ces cas là, la résistance de la paille n’entre pas du tout en jeu.
Moi qui cherche un système avec ossature où la paille joue non seulement le rôle d’isolant, mais vient aussi renforcer l’ossature, tant au niveau charge verticale que contreventement.

Par ailleurs, même au niveau des murs porteurs, je cite un passage du bouquin (traduction à la grosse)  :
« Dans la majeure partie du monde, les constructions ne sont jamais concernées par les rares et extrêmes charges qui pousseront le système dans la zone de risque. Si votre projet est dans une zone où les vents ne soufflent jamais assez fort (ouragan, type « Santa Ana », vents chauds des canyon (sic), et tornades) pour jeter de lourds objets sur vos façades, et que c’est aussi une zone sans risques sismiques particuliers, alors soyez content, ce sera facile. Si ce n’est pas le cas, lisez attentivement le reste de ce chapitre. »
Donc en gros, en conditions normales, y’a pas à s’en faire pour la résistance d’un mur en paille. Il cite même un cas où un mur en paille non crépis résiste à un ouragan. Donc en gros, bouquin intéressant, mais pas forcément utile dans la majorité des cas qui nous intéressent.

Cela dit, je l’ai lu en diagonale, et mon anglais technique n’est pas parfait, j’ai peut-être manqué d’autres trucs plus intéressants.