Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

Comparatif isolants

avril 28th, 2009 | Posted by Matthieu in Non classé - (2 Comments)

Après avoir donc utilisé la fibralith pour le bas des murs, j’ai commencé à en mettre un peu à d’autres endroits, comme sur les ossatures doublées ou triplées, que les bottes ne peuvent donc pas recouvrir. Et c’est rudement pratique. Ca se découpe et se fixe très rapidement, ça donne envie d’en mettre partout où on ne peux pas mettre de botte. Mais ça coûte quand même super cher.
J’ai donc fait rapidement une petit comparatifs des isolants en plaque, pour voir si la fibralith était vraiment la plus intéressante  :

J’ai été assez supris de m’apercevoir que le liège était moins cher que la fibralith. Du coup, j’ai cherché un peu des prix de fibres de bois, et c’est encore moins cher (et encore plus isolant ! ! !).
Mais bon, autant il parait clair que la fibralith fait un bon support d’enduit, autant pour les autres, c’est moins évident. J’ai déjà lu qu’on pouvait utiliser le liège en isolant extérieur, mais je suppose qu’il faut un petit grillage, au minimum. Homatherm a l’air de dire qu’on peut mettre du pavatherm à l’extérieur, mais qu’il faut une couche de diffutherm en support d’enduit. Par contre, holzflex semble réservé à l’intérieur.

Un mix de holzflex et de pavatherm semblerait pas mal au niveau coût. Ce sont des matériaux perspirants, donc a priori, pas besoin de pare-vapeur. Faut que je vérifie si c’est possible.

Faut aussi que je calcule combien il m’en faudrait en tout. Mais à vue de nez, c’est au moins 100m2… Donc quasi 4000 €. Mais que de temps gagné par rapport à faire des bricolages en paille, dont la valeur de R ne serait pas garantie…

L’ossature bois

juin 24th, 2008 | Posted by Matthieu in Non classé - (0 Comments)

J’ai mis sur google docs ma commande définitive de bois :
débit de bois
Les prix indiqués sont ceux que m’a fait le scieur que j’ai retenu. Il s’agit de Bois de France à Martignarges. J’ai eu 4 devis, et c’était pas les moins cher, mais le moins cher ne voulait pas s’engager sur la quantité d’aubier. Et en plus, Bois de France, c’est à 10 bornes de chez moi, même pas.
C’est mon charpentier qui a insisté pour les « 10 % d’aubier maxi », parce qu’il sait qu’en mettant ça on peut espérer ne pas en avoir plus de 50 %. Et dans mon cas, c’est assez important, car c’est une charpente légère, avec un étage, il vaudrait donc mieux éviter que quelques montants soient fragilisés dans le mur. Et l’aubier, c’est fragile, et ça attire les bêtes.

Suivi des coûts de la maison

juin 17th, 2008 | Posted by Matthieu in Non classé - (6 Comments)

Bon, en attendant qu’il arrête enfin de pleuvoir et que le maçon puisse venir faire les fondations, voici toujours un petit post pour vous informer que j’ai créé un tableau Google Docs sur lesquels je vais saisir toutes nos dépenses relatives à la maison.

Cliquez ici pour accéder à ce tableau
Il y a 2 feuilles  : une pour les matériaux, mains d’oeuvre, et l’autre pour l’outillage.

Bon, pour le moment, il n’y a pas grand chose, mais au fur et à mesure, ça devrait donner une bonne idée de budget pour l’autoconstruction d’une maison en paille.