mercredi, novembre 12 2008

Le toit du préau

Bon, ça y est, après de longues semaines, j'ai réussi à mettre hors d'eau le préau. Mais quelle aventure, les amis ! Plus d'un mois pour venir à bout de ce qui paraissait être l'affaire de quelques jours... fin-chevrons-preau-5.jpg

Lire la suite...

samedi, novembre 8 2008

La dalle en béton de chaux

telescopique.jpg Le 25 octobre, on a donc coulé la dalle du rez-de-chaussée, sur le hérisson. J'avais initialement pensé le faire à la bétonnière, mais après avoir vu les maçons le faire au téléscopique chez Stéphane, je me suis dit que ce serait quand même bien plus simple comme ça. Je suis donc allé voir Jean-Pierre Leaudais, le maçon qui était déjà venu avec son engin me filer des coups de main, et il a accepté de venir avec le téléscopique et la règle vibrante pour 500 euros. Résultat : une dalle de 90m2 coulée en 4h !!

Lire la suite...

vendredi, octobre 31 2008

Chevronnage du préau

Le week-end du 19 octobre, on a essayé de poser les chevrons du préau : Samedi, j'ai tout préparé (découpe des chevrons, ponçage, marquage, etc.), et dimanche matin, avec Manu et Bernard, on a attaqué.
echaufaudage-paille.jpg On a commencé par s'installer un échafaudage de professionnel, pour pouvoir travailler confortablement à la bonne hauteur. Les échelles, c'est bien pour travailler à un endroit ponctuel, mais là, pour le débord de toiture, il fallait pouvoir accéder à toute la longueur du chevron, pour pouvoir poser les petites pièces qui portent le chevron qui est dans le vide.
Ce coup-ci, je n'ai pas refait l'erreur de découpe, donc le système sera solide sans avoir besoin de rajouter des cornières métalliques. Il ne me restait plus assez de chevrons pour en découper un, pour faire ces petits bouts, j'ai donc fait ça avec des morceaux d'ossature (5x15).
Du coup, ça va très vite, et on arrive à finir avant midi, sans trop d'efforts, ce qui nous avait pris une journée pour le premier débord de la maison. Ouf.

chevrons-preau.jpg L'après-midi, avec bernard, on attaque la suite des chevrons, mais on a a peine eu le temps d'en poser 3 qu'il s'est mis à pleuvoir, on a du tout plier en catastrophe pour pouvoir rebâcher le tas de paille sur lequel on était installé. J'étais vert !!! En plus, le temps qu'on bâche, la paille avait déjà pas mal pris l'eau... On a quand même pris le temps de refaire un tas en pente, pour éviter les flaques de la dernière fois.

Il a plu quelques jours, et comme j'avais mal recouvert le tas n°2, il y a quelques bottes qui ont pris l'eau.

desolation1.jpg

C'est rageant d'être si prêt du but (le toit du préau), et d'être bloqué comme ça...

vendredi, octobre 17 2008

Chantier participatif : dalle en béton de chaux

Bon, après 2 semaines sans rien, on va s'y remettre : ce week-end et cette semaine, je prépare le terrain (égaliser le hérisson, poser le liège périphérique), et samedi prochain, le 25, on coule la dalle. Un maçon va venir avec son télescopique, son malaxeur et sa règle vibrante, donc on aura même pas à faire les bétonnières et les brouettes. Mais va quand même falloir remplir le malaxeur avec les 10 tonnes de sable, donc je suis pas contre un petit coup de main, si vous avez des muscles qui servent pas.

dimanche, octobre 5 2008

Prévisions de travaux

Bon, ça avance un peu. Cette semaine, on a réussi à poser la faîtière et la sablière du préau, et à mettre les chevrons de la cave. Je me suis aussi fait livrer 140 bottes de belle paille par André, qui me l'a amenée du Var. C'est un peu loin (et du coup un peu cher), mais elle est vachement belle. Bien jaune et bien dense.
Au programme pour les prochaines semaines, et avant de pouvoir attaquer les murs : coulage de la dalle en chaux-sable, et montage de quelques cloisons pour contreventer la maison. Pour couler la dalle, j'ai trouvé un maçon qui veut bien me louer son téléscopique avec malaxeur. Je le paye juste lui, et c'est moi qui m'occupe des matériaux et de la main d'oeuvre. Moyennant environ 500 euros, ça devrait être bien plus rapide et bien moins fatiguant qu'à la bétonnière.
Pour les cloisons, 2 techniques : des cloisons en bois selon une technique un peu expérimentale que je tiens d'Eric : une couche de laine de bois prise en sandwich entre 2 couches de volige à claire-voie, en biais, qui recevront ensuite un enduit terre. C'est pas cher, rapide à mettre en oeuvre, et surtout, contreventant !
2ème type de cloison : brique de terre crue type BTC, qu'il faut encore que je trouve, pour apporter un peu plus d'inertie.
Pour les dates, rien n'est encore sûr, mais il devrait y avoir des choses le week-end du 18-19 octobre, et en tous cas, le week-end d'après. Et si y'a des gens disponibles, sans doute un peu la semaine entre les deux. Edit : j'ai rajouté les photos :

Lire la suite...

lundi, septembre 29 2008

Isolation du toit en botte de paille : c'est fait

toit-en-cours.jpg Avec un petit peu de retard, voici le compte-rendu de ce premier chantier participatif. Il fallait faire plusieurs choses en même temps : poser la volige par en dessous les chevrons, celle qui restera apparente, en ayant intercalé un kraft pare-poussière, puis mettre de la paille entre les chevrons, refermer avec une autre couche de volige, et poser le pare-pluie. J'avais pensé faire tout ça dans le week-end, et en fait, on a fini mercredi soir. Heureusement la météo était avec nous : il a fait grand beau pendant tout le chantier, aucun risque de mouiller la paille avant qu'elle ne soit protégée. Un grand merci aux participants : Michel, Manu, Thomas, Mathieu, Julien, ainsi qu'aux filles qui ont se sont occupées des enfants : Laurence, Moïra, Mathilde et Stéphanie. C'est un des aspect vraiment chouette de l'auto-construction : on voit plein de gens sympas. Mathieu avait même emmené de la bière que brasse son frère dans les alpes, un vrai délice !!etiquette_biere.jpeg repas.jpg

Lire la suite...

dimanche, septembre 14 2008

Chantier participatif les 19-20-21 septembre : isolation du toit en botte de paille

Bon, ça y est, après 3 semaines pas très productives, on est à peu près prêts pour attaquer l'isolation du toit. On voudrait essayer de tout faire en 1 week-end :
- pose du kraft pare-poussière en dessous des chevrons
- pose de la volige poncée en sous plafond
- remplissage entre les chevrons avec les bottes de paille
- pose de la volige tout venant sur les chevrons
- pose du pare-pluie et d'une première couche de tasseaux pour le faire tenir
Ca va être pas mal de boulot, mais on peut faire plusieurs équipes, donc si vous êtes intéressés, vous êtes les bienvenus. On s'occupe du casse-croûte, et on peut loger quelque personnes, s'il faut.

vendredi, septembre 5 2008

Fin du chevronnage

Samedi matin, j'ai fini de visser le débord de toiture ouest, et l'après-midi, Bernard est venu m'aider, et on l'a mis en place, puis en 2h, on a poser tous les chevrons. La technique est simple et rapide : les chevrons sont coupés juste d'un côté, vers le bas. On fait une marque à 50cm, qui doit s'aligner sur le mur. On pose le chevron en le faisant dépasser en haut, on le clou en bas. On fait ça d'un côté du toit pour tous les chevrons, puis on passe à l'autre. Et là, on croise les chevrons en haut, en les appuyant l'un contre l'autre. Ensuite, on les cloue ensemble, et y'a plus qu'à découper ce qui dépasse. Ca fait un assemblage très solide, qui empêche les chevrons et de glisser vers le bas, et de basculer sur le côté. chevrons02.jpg chevrons03.jpg chevrons04.jpg Manu n'en n'a pas foutu une aujourd'hui, mais il s'arrange quand même pour être sur la photo... chevrons05.jpg

Dimanche, Michaël est passé, et catastrophe, je n'avais pas compris ses explications pour les morceaux de chevrons qui portent le débord de toiture des 2 côtés. Ce que j'ai fait n'est pas du tout solide !! Décidément, dès que je n'ai pas un plan précis, c'est vachement moins évident... Et dire qu'on a passé une journée à faire ces assemblages... Enfin bon, après discussion, je devrais m'en tirer avec des cornières métallique, pour solidifier le tout.

Lire la suite...

jeudi, août 28 2008

La faîtière et les chevrons

faitiere2.jpgAvec un peu de retard, voici les nouvelles de la semaine dernière : pose de la faîtière et d'une partie des chevrons. On commence à voir le toit ! Cette semaine relache, parce que je me suis un peu fait mal au dos, et parce qu'il faut bien travailler un peu aussi (avec septembre qui arrive, les clients se réveillent). Ca fait presque une impression de vacances, de passer la journée devant l'ordi, dites-donc !

Lire la suite...

dimanche, août 17 2008

Les murs du premiers étage

ossature 1er étage

Après quasiment 2 semaines de préparation (lisse haute, ceinture, solivage), on a enfin pu attaquer les murs du 1er étage cette semaine. Et ça a été encore plus rapide que pour le rez-de-chaussée !
Avant ça, on avait fini le solivage et mis le plancher en volige. On a aussi fait l'ossature du préau.

Lire la suite...

vendredi, août 8 2008

Le solivage

panorama-solive.jpg
Un beau solivage sur soleil couchant. Pour ceux qui ne sont pas encore des autoconstructeurs chevronnés, le solivage, c'est l'ensemble des solives, et les solives, ce sont les petites poutres qui portent un plancher.
Presque 2 semaines après avoir fini les murs du rdc, nous y voilà enfin. Il faut dire qu'avant de pouvoir mettre les solives, il fallait encore : mettre la deuxième couche de lisse haute, poser les poteaux et les gros refends, poser la ceinture, mettre les tasseaux le long de la ceinture, et enfin poser les solives dessus.
Sachant qu'en plus, on a décidé au dernier moment de poncer nos solives, ben ça fait un sacré taf. Heureusement que nous avons pu compter sur mes parents, Bernard et Domi, qui nous ont bien aidés. Et les enfants ont été gentils (la nounou est en vacances), donc Laurence a pu travailler aussi. Donc Bernard et moi, on fixait les tasseaux et les solives, pendant que les filles ponçaient : plein de courbatures à la clef, car la grosse ponceuse à bande de Manu est un monstre ! ossature-ciel-bleu.jpg

Bon, on devrait terminer ce solivage ce week-end, et ensuite, on pourra poser la volige dessus, ce qui nous servira de plancher pour monter les murs du 1er étage.

dimanche, août 3 2008

Premiers voyages de bottes de paille

chargement-paille1.jpgSamedi après-midi, on a fait les deux premiers voyages de bottes de paille. Avec un transporteur spécialisé, et son camion de 200 bottes, on les a chargées directement sur le champ, à 10km de la maison. De 15h à 22h, 2 voyages ! C'est éreintant, mais super en même temps.
Sinon, toute cette semaine à été consacrée à la ceinture de la maison, qui vient donc se poser au dessus des murs montés le week-end dernier.

Lire la suite...

lundi, juillet 28 2008

Les murs du rez-de-chaussée montés en un week-end !

murs-rdc-face.jpg Michaël m'avait prévenu, mais vu ma lenteur cette semaine, je n'étais pas sûr d'y arriver : mais on a bien réussi à faire tous les murs du rez-de-chaussée (sauf le préau) en 2 jours !

levee-mur.jpgMais c'est vrai qu'avec les bois déjà découpés, les lisses basses posées, et le système des charnières, ça va super vite. On a bossé le matin avec Manu, de 7h à midi, environ, et puis le soir avec Bernard et Domi de 6h à 9h en pique-niquant sur place. Entre les deux, sieste et lecture au frais !
mur-a-terre.jpgC'est vraiment la partie la plus sympa de l'autoconstruction : l'ossature bois, c'est agréable à faire, ça va super vite, on voit tout de suite la forme de sa maison. En plus, il ne manquait rien, j'avais les clous, les outils, les gens pour m'aider. Enfin bref, un week-end parfait. Sauf qu'aujourd'hui lundi, j'avais un peu l'impression d'être vendredi, quand même.

Sur les photos, ça se voit pas, mais tout à coup, on se rend compte des dimensions de la maison, et elle va être sacrement grande, quand même !!

samedi, juillet 26 2008

Les premiers murs !! enfin !! faites péter les smurgls* !! rraaaaaahhhh !!!

Le premier murAAaaaaaahhhhh, ça fait du bien de laisser un peu éclater sa joie. Enfin, ça avance visiblement. Des beaux murs qui se montent rapidement. Faut dire ce que cette semaine a été un peu éprouvante. Voir arriver la fin du mois de juillet, et toujours pas le moindre mur, avec tout le monde qui s'en va en vacances la semaine prochaine, j'ai commencé à stresser grave. Tous les matins, j'arrivais à 7h, et tous les matins, à 7h30, je m'apercevais qu'il me manquait un truc, et qu'il fallait que je retourne le chercher... horrible. Enfin bref, on y est arrivé, le hérrison est fini, la lisse basse est posée, et aujourd'hui samedi, on attaque enfin les murs.

Lire la suite...

dimanche, juillet 20 2008

Découpe de l'ossature et hérisson au programme de cette première semaine

decoupe-bois.jpg
Première vraie semaine d'autoconstruction sur le terrain. Pas encore des plus efficaces, mais quand même. Avec l'aide de Manu, j'ai découpé quasiment toute l'ossature du premier étage. J'ai aussi commandé 3 camions de gros cailloux, pour la première couche du hérisson, qui ont été livrés vendredi. Pas facile à étaler !

Lire la suite...

- page 3 de 5 -