Quelques nouvelles

Bon, ne j'ai pas beaucoup bossé ces derniers temps, mais j'ai quand même réussi à quasi finir le toit de la cave et le porche (manque que le pare-pluie), et à faire la trémie de l'escalier. tremie1.jpgtremie2.jpg

Mais par contre, à la dernière grosse pluie, je suis venu, j'ai vu, et j'ai été vaincu : y'avait toujours des fuites !! de l'eau qui coulait partout par le toit, malgré mon siliconage ! :(

Donc c'est un peu la loose. J'ai enlevé quelques planches par en dessous, pour voir un peu, mais en fait, on voit pas grand chose, si ce n'est que c'est humide. Il va donc falloir ouvrir par au-dessus (arracher les tasseaux, enlever le pare-pluie, arracher la volige), pour voir s'il y a des bottes qui ont commencé à pourrir/moisir, ou pas. Mais je ne me fais plus beaucoup d'illusions, je pense qu'on va être bons pour tout refaire... :/

En attendant, pour éviter que ça continu à se mouiller, et à mouiller l'intérieur de la maison, on a bâché le toit avec Manu et Julien, le jour de noël, pour digérer le coq au vin... ça a été pas mal l'enfer, d'ailleurs, parce qu'il s'est mis à pleuvoir juste quand on était sur le toit, avec la bâche à moitié fixée, et le vent qui s'engouffre dedans... en plus il faisait -1000°, on a failli se voir gratifiés d'un coryza. bache_toit.jpg J'y suis retourné aujourd'hui pour améliorer un peu les endroits qu'on avait fait vraiment trop à l'arrache, et stotcher les trous. Au moins, en attendant une période de sec pour refaire tout ça, l'intérieur de la maison est protégée.

Commentaires

1. Le lundi, janvier 5 2009, 22:48 par Benoit

Bonsoir,
Je suis régulièrement l'avancée des travaux, histoire d'en prendre de la graine si je me lance un jour... Bravo pour le boulot déjà fait et bon courage pour ce qui reste à faire.
Avec toutes les histoires d'étanchéité que tu as, une question me démange: est-il impératif que ce que tu as mis sur le toit soit parfaitement étanche sachant que normalement il y a la couverture qui assure cette fonction?
Benoit

2. Le mercredi, janvier 7 2009, 15:11 par Matthieu Brunet

Avec une isolation normale, non. L'usage du pare-pluie est relativement récent (c'est un matériaux complexe, car il est étanche à l'eau, mais perméable à la vapeur). En plus, dans les anciennes maison, on isolait sur le faux plafonds, et on laissait les combles non isolés, ce qui permettait de détecter les fuites assez facilement. Avec une isolation sous rampant (contre le toit) comme on le fait maintenant, c'est très difficile de détecter les fuites. Il faut monter régulièrement sur le toit pour détecter les tuiles cassées ou déplacées.

Mais avec une isolation normale, qui ne craint pas trop l'eau, ce n'est pas très grave de prendre la pluie pendant quelques mois.

Par contre, avec une isolation en paille, il est primordial de faire en sorte que jamais la moindre goutte d'eau ne pénètre dans la botte. C'est pour ça que la double sécurité du pare-pluie est nécessaire.

Et puis il se trouve que c'est bien pratique, car ça permet d'être hors d'eau très rapidement, et de ne mettre les tuiles que plus tard. Pour une maison en paille où on veut construire le toit avant les murs, c'est pas mal de ne pas trop charger l'ossature avec les tuiles, avant que les bottes de paille ne soient venues consolider l'ensemble (dans le cas d'une charpente légère).

Mais cependant, il existe d'autres techniques que le pare-pluie, et il suffit de bien le poser pour ne pas avoir de problème, en tous cas pendant quelques mois.