Bientôt les enduits, mais pas tout de suite quand même

Quelques nouvelles en passant. Ca avance lentement en ce moment, d'une part parce que je n'ai pas beaucoup le temps d'aller sur le chantier, et d'autre part, parce qu'on est toujours dans les finitions avant enduit, et que c'est long, mais c'est looooooong !

La ceinture

Je vous en ai déjà parlé, avec mes comparatifs d'isolants, j'avais un problème pour isoler la ceinture, qui est chez moi assez grande. Voici un petit croquis qui vous permettra peut-être de mieux comprendre. ceinture.png Ca fait donc une hauteur de 55cm de hauteur, ou je ne peux pas rentrer de botte de paille. à l'extérieur, ça fait 15cm à combler, et à l'intérieur, 24cm. Après avoir passé en revue tous les isolants en plaques, pour chercher le moins cher possible, je suis finalement revenu à la paille (10 fois moins cher que le moins cher des isolants), grâce à une idée de Michaël pour la fixer : ceinture01.jpg Je fixe d'abord deux morceaux de "rablette" ces chutes de bois qui séparent les couches de planches et de chevrons quand il est livré, avec des grandes vis de 180mm.

ceinture02.jpg Et ensuite, je glisse des tranches de botte de paille, puis je serre les vis jusqu'à avoir l'épaisseur voulue, et la densité voulue (en fait, ce serait plus pratique avec des vis de 200, que je suis allé acheter entre temps)

ceinture03.jpg Pareil, mais avec les rablettes dans l'autre sens, et les tranches de paille aussi. Du coup, je suis un peu juste au niveau hauteur (la tranche de paille ne fait que 45), mais ça avance plus vite, et ça consomme moins de vis.

ceinture04.jpg Et voilà un mur fini. Sympa, non ?

ceinture05.jpg Et à l'intérieur c'est pareil, sauf que vu que je ne vais pas utiliser des vis de 250, je cloue des tasseaux intermédiaire sur les solives.

Une très bonne solution, donc, qui a l'avantage d'être économique et écologique : le bois et la paille sont de la récupération (des bottes tordues que je n'aurais pas pu utiliser dans les murs), j'ai juste quelques centaines d'euros de vis.

Raser les murs

Avant de pouvoir commencer à enduire les murs, il faut les égaliser, et les nettoyer. Les bottes, justes posées sont d'une part très irrégulières, et d'autre part, on une face "propre", car coupée bien nettes dans la botteleuse, mais une autre face ou la paille est juste pliée, avec des brins qui dépassent, pas du tout pratiques pour faire tenir l'enduit.
Les bouquins et les blogs recommandent donc d'égaliser les bottes avec une débroussailleuse. Je m'en suis fait prêter une pour essayer (avec la lame en métal, pas avec les fils en plastique), et ça a confirmé mon intuition : ça coupe très bien, mais ce n'est pas très pratique à manier à la verticale et vers le haut. C'est lourd et peu précis. Eventuellement, un modèle "dorsale" ou le moteur est porté sur le dos, et où on a en main juste le manche, mais ces modèles coûtent cher (500-700€) (désolé, j'arrive plus à retrouver le site d'où vient cette photo... si quelqu'un se reconnaît, qu'il se manifeste, je mettrai le lien)

J'avais du lire quelque part qu'on pouvait aussi utiliser un taille-haie, mais je n'ai trouvé personne pour m'en prêter un. J'ai donc fouillé sur internet jusqu'à trouver quelqu'un qui en avait utilisé un : et il a gentiment répondu à mon mail :

le taille-haie électrique est plus précis, plus léger également... pour effectuer des coupes épaisses, le taille-haie thermique est préférable... j'ai utilisé les deux types de taille-haie suivant l'épaisseur à tailler c'est un modèle électrique qui est sur la photo... je n'ai pas essayé avec la débroussailleuse, le taille-haie electrique convenait parfaitement...sauf que j'en ai grillé un

exemplaire et le second (20e) commence à faire de drôles de bruits...

Je me suis donc précipité chez mon revendeur de matériel de jardin, et j'ai pris un petit taile-haie Stihl à 120€, que je me suis empressé d'essayer : taille-haie01.jpg Et si c'est moins puissant que la débroussailleuse, c'est bien plus léger et maniable, surtout pour aller travailler dans les angles comme sur cette photo.

Les enduits

J'ai aussi fait des tests d'enduits avec la terre du terrain, sans la tamiser ni rien. Juste la terre, un peu de paille coupée, et plus ou moins de sable. Ben figurez-vous que ça marche très bien !!! J'ai fait un test sans paille, et effectivement, ça fissure bien plus. Par contre, visiblement, je peux ajouter facilement 50% de sable, ça reste très collant, et ça devient plus dur en séchant. test-enduits01.jpg test-enduits02.jpg

Michel est aussi venu travailler quelque jours, et il a surtout découpé et poser les planches de dessus de fenêtre. Mais je n'ai pas encore pris les photos, donc je vous en parle dans un prochain billet.

Commentaires

1. Le lundi, juin 15 2009, 18:27 par seb

la photo du mur de paille passé au taille haie provient de mon chantier, ouvert en chantiers participatifs en 2009 et 2010

contacts : maisonpaille@laposte.net
site:
http://www.maisonpaille.over-blog.n...

ecordialement

Sébastien

2. Le lundi, juin 15 2009, 21:42 par Matthieu Brunet

Oui, celle là, je savais où je l'avais trouvée, et j'ai mis le lien sur le mot "quelqu'un", juste au dessus. Non, c'est la première photo, que je sais plus... Je crois que c'est Phil dit "Le Pailleux" dessus, mais c'est tout...

3. Le mardi, juin 16 2009, 00:51 par charly

pas mal l'idée pour isoler la ceinture.
Je vois que ça avance bien...déjà (!) arrivé aux enduit ;-)

4. Le mardi, juin 16 2009, 00:52 par charly

(nous on a ouvert le chantier il y a tout juste une semaine...on pense à vous...le début des journées à 35h! Métier-chantier-coucher...)