Mot-clé - enduits

Fil des billets

mercredi, octobre 19 2011

Les enduits de finition

Ca y est ! après un faux départ ce printemps, nous avons enfin attaqué les enduits de finition extérieurs !

enduit de finition sur le mur ouest (préau)

Au printemps, j'avais été bloqué principalement parce que je ne trouvais pas d'échafaudage à me faire prêter. J'ai fini par me décider à en acheter un, avec l'espoir de le vendre quasiment le même prix quand j'aurai fini. J'ai donc trouvé sur le boncoin.fr un échafaudage à 750€, vendu par un particulier qui l'avait lui-même acheté à ce prix là pour faire les enduits de sa maison !

Il est constitué de 8 échelles de 2m, 4 gardes du corps, 4 lisses, et 6 plateaux. Bref, ce qu'il faut pour travailler confortablement en hauteur.

Ensuite, comme les gens que j'avais embauché pour les enduits précédents n'étaient plus disponibles, et que je ne voyais pas comment j'allais pouvoir me dégager quelques semaines pour le faire moi-même, j'ai demandé à Bastien, qui n'était pas dispo ce printemps, mais qui a dit banco pour cet automne.

Début septembre, j'étais donc paré !

Bastien a commencé par boucher toutes les fissures sur les murs, refaire les contours de fenêtres en armant avec du grillage, lasurer les fenêtres.

préparation du mur

Il y avait aussi beaucoup de boulot pour boucher l'espace qui s'était créé au séchage entre le haut des murs et le toit et les chevrons.

Pendant ce temps, on a continué à faire de essais d'enduits pour finalement arriver à la recette suivante :

Ensuite, on mouille le mur, et on étale au platoir, de la même manière que pour les enduits de finition intérieurs. Dès que ça commence à tirer, on lisse à la taloche éponge, et voilà. Pas de fissure, pas décollement, et a priori, une durée de vie de plusieurs dizaines d'années !

Le secret finalement pour que un enduit à la chaux de fissure pas, ce n'est pas tant le support, l'eau, la température, que simplement le dosage ! S'il y a trop de particules fines, ça faïence. C'est pour ça que je n'ai pas pu garder le dosage classique 3 sable pour un chaux en ajoutant le pigment. Car le pigment, c'est très fin, et la chaux aussi, et que le sable en contient aussi beaucoup, ben au total, ça faisait trop de particules fines par rapport aux grosses. J'ai donc enlevé du volume de chaux le volume de pigment utilisé, et là, c'est parfait !

Enduits_-_6.jpg Enduits_-_7.jpg

Là, c'est très foncé, parceque c'est pas sec. Ca va pas mal s'éclaircir au séchage, mais ce sera quand même plus sombre qu'à l'intérieur.

vendredi, août 14 2009

Rien que pour vos yeux

Ceux qui suivent les petits twitt dans "en direct du chantier" sur la gauche ont pu voir que les enduits avançaient, mais voici quelques photos de meilleure qualité pour bien vous rendre compte de comment c'est beau, en attendant que j'ai le temps de poster un vrai billet pour tout vous expliquer sur les enduits de terre. Ca fait bien une semaine que j'ai commencé le billet sur les finitions paille, mais comme j'essaye de faire ça bien, avec des croquis et tout, ben j'ai toujours pas fini.

J'en profite pour vous signaler que le magasine "La Maison Écologique", en kiosque en ce moment, est un spécial autoconstruction, et qu'il est très bien fait. Si vous avez le projet de vous y mettre, ruez-vous dessus, ce ne sont que de bons conseils :

Sinon, la semaine prochaine, on sera sur le chantier tous les matins, de 7h à 12h, et certains après-midi. Je vais essayer d'y aller ce dimanche matin (16 août), mais c'est pas garanti.

crepis-en-cours01.jpg crepis-en-cours02.jpg crepis-en-cours03.jpg

jeudi, juillet 16 2009

Les enduits, les enduits !!!

Bon, ça y est, on va pouvoir attaquer les enduits. Toutes les finitions pailles ne sont pas faites, mais on les fera au fur et à mesure. Je vais avoir un échafaudage (merci Jean-Pierre), donc ce sera plus simple qu'en haut d'une échelle.
J'ai acheté un gros malaxeur aujourd'hui, le sable est rentré mercredi, la terre est sur le terrain, on a des sacs pleins de paille coupée (les restes de la tonte), bref, on est prêt !! enfin !

Donc si ça vous intéresse de venir vous frotter un peu à l'enduit terre, vous êtes les bienvenus sur le chantier. A partir de demain, un peu quand vous voulez, mais passez un coup de fil avant. Par contre, je voudrais organiser quelques gros week-end à partir du 25 juillet. Je sais pas encore trop quand, mais s'il y a des gens intéressés, faites moi signe, et j'essaierai de choisir les dates qui arrangent le plus de monde.

vendredi, juin 12 2009

Bientôt les enduits, mais pas tout de suite quand même

Quelques nouvelles en passant. Ca avance lentement en ce moment, d'une part parce que je n'ai pas beaucoup le temps d'aller sur le chantier, et d'autre part, parce qu'on est toujours dans les finitions avant enduit, et que c'est long, mais c'est looooooong !

La ceinture

Je vous en ai déjà parlé, avec mes comparatifs d'isolants, j'avais un problème pour isoler la ceinture, qui est chez moi assez grande. Voici un petit croquis qui vous permettra peut-être de mieux comprendre. ceinture.png Ca fait donc une hauteur de 55cm de hauteur, ou je ne peux pas rentrer de botte de paille. à l'extérieur, ça fait 15cm à combler, et à l'intérieur, 24cm. Après avoir passé en revue tous les isolants en plaques, pour chercher le moins cher possible, je suis finalement revenu à la paille (10 fois moins cher que le moins cher des isolants), grâce à une idée de Michaël pour la fixer : ceinture01.jpg Je fixe d'abord deux morceaux de "rablette" ces chutes de bois qui séparent les couches de planches et de chevrons quand il est livré, avec des grandes vis de 180mm.

ceinture02.jpg Et ensuite, je glisse des tranches de botte de paille, puis je serre les vis jusqu'à avoir l'épaisseur voulue, et la densité voulue (en fait, ce serait plus pratique avec des vis de 200, que je suis allé acheter entre temps)

ceinture03.jpg Pareil, mais avec les rablettes dans l'autre sens, et les tranches de paille aussi. Du coup, je suis un peu juste au niveau hauteur (la tranche de paille ne fait que 45), mais ça avance plus vite, et ça consomme moins de vis.

ceinture04.jpg Et voilà un mur fini. Sympa, non ?

ceinture05.jpg Et à l'intérieur c'est pareil, sauf que vu que je ne vais pas utiliser des vis de 250, je cloue des tasseaux intermédiaire sur les solives.

Une très bonne solution, donc, qui a l'avantage d'être économique et écologique : le bois et la paille sont de la récupération (des bottes tordues que je n'aurais pas pu utiliser dans les murs), j'ai juste quelques centaines d'euros de vis.

Raser les murs

Avant de pouvoir commencer à enduire les murs, il faut les égaliser, et les nettoyer. Les bottes, justes posées sont d'une part très irrégulières, et d'autre part, on une face "propre", car coupée bien nettes dans la botteleuse, mais une autre face ou la paille est juste pliée, avec des brins qui dépassent, pas du tout pratiques pour faire tenir l'enduit.
Les bouquins et les blogs recommandent donc d'égaliser les bottes avec une débroussailleuse. Je m'en suis fait prêter une pour essayer (avec la lame en métal, pas avec les fils en plastique), et ça a confirmé mon intuition : ça coupe très bien, mais ce n'est pas très pratique à manier à la verticale et vers le haut. C'est lourd et peu précis. Eventuellement, un modèle "dorsale" ou le moteur est porté sur le dos, et où on a en main juste le manche, mais ces modèles coûtent cher (500-700€) (désolé, j'arrive plus à retrouver le site d'où vient cette photo... si quelqu'un se reconnaît, qu'il se manifeste, je mettrai le lien)

J'avais du lire quelque part qu'on pouvait aussi utiliser un taille-haie, mais je n'ai trouvé personne pour m'en prêter un. J'ai donc fouillé sur internet jusqu'à trouver quelqu'un qui en avait utilisé un : et il a gentiment répondu à mon mail :

le taille-haie électrique est plus précis, plus léger également... pour effectuer des coupes épaisses, le taille-haie thermique est préférable... j'ai utilisé les deux types de taille-haie suivant l'épaisseur à tailler c'est un modèle électrique qui est sur la photo... je n'ai pas essayé avec la débroussailleuse, le taille-haie electrique convenait parfaitement...sauf que j'en ai grillé un

exemplaire et le second (20e) commence à faire de drôles de bruits...

Je me suis donc précipité chez mon revendeur de matériel de jardin, et j'ai pris un petit taile-haie Stihl à 120€, que je me suis empressé d'essayer : taille-haie01.jpg Et si c'est moins puissant que la débroussailleuse, c'est bien plus léger et maniable, surtout pour aller travailler dans les angles comme sur cette photo.

Les enduits

J'ai aussi fait des tests d'enduits avec la terre du terrain, sans la tamiser ni rien. Juste la terre, un peu de paille coupée, et plus ou moins de sable. Ben figurez-vous que ça marche très bien !!! J'ai fait un test sans paille, et effectivement, ça fissure bien plus. Par contre, visiblement, je peux ajouter facilement 50% de sable, ça reste très collant, et ça devient plus dur en séchant. test-enduits01.jpg test-enduits02.jpg

Michel est aussi venu travailler quelque jours, et il a surtout découpé et poser les planches de dessus de fenêtre. Mais je n'ai pas encore pris les photos, donc je vous en parle dans un prochain billet.